La greffe d’organe, une technique qui sauve des vies


Non classé / jeudi, octobre 31st, 2019

La greffe d'organe

La science et la médecine en général ont connu de réelles améliorations en matière d’outils de travail et de techniques de traitement. Ces braves hommes et femmes ne cessent de chercher de nouvelles méthodes de venir en aide aux personnes malades. Il peut arriver que vous ayez un problème avec un de vos organes, et grâce à la recherche et ces techniques, vous pouvez avoir un nouvel organe fonctionnel en remplacement de celui défectueux. Cette technique est appelée la greffe d’organe, et nous allons vous en parler brièvement depuis sont origine. Lisez la suite.

Greffes d’organes

 En 1954, le Dr Joseph Murray a prélevé le rein d’un patient humain et l’a implanté dans un autre.  Le receveur a accepté le rein comme étant le sien plutôt que de le rejeter comme corps étranger. C’était plus qu’une chirurgie habile : Murray avait choisi une paire de jumeaux identiques, Ronald Herrick et son frère Richard en phase terminale, dans l’espoir que leur constitution génétique similaire réduirait la probabilité que le corps de Richard rejette le foie de Ronald.  Peu de temps après, cependant, d’autres chercheurs ont mis au point des médicaments qui pourraient étouffer le système immunitaire d’un receveur de greffe assez longtemps pour que le nouvel organe s’intègre à son nouveau corps. Aujourd’hui, des milliers de personnes dans certains pays qui ont la maîtrise de cette technique, reçoivent chaque année un nouveau cœur, un nouveau rein, un nouveau foie, un nouveau poumon, un nouveau pancréas ou un nouvel intestin, et un nouveau souffle de vie.